C’est pas Noà« l sur le 14 CTC !

dimanche 18 décembre 2005
par  Bernard Zago
popularité : 8%

La CFDT a été reçue en audience le mercredi 14 décembre 2005 pour s’informer des intentions de la direction de Paris 14 CTC et pour obtenir des résultats concrets.
Cette rencontre a été l’occasion de passer en revue la situation des différents services et de rechercher des solutions pérennes aux problèmes qui persistent, aux inquiétudes qui naissent. De nombreuses questions sont en suspend et méritent de trouver une réponse rapide ! notamment sur le difficile problème des CA à prendre avant le 30 avril 2006, sur les compensations liées à l’organisation de fin d’année , sur le traitement des RC à apurer, et enfin, sur le suivi de l’Accord de Vaugirard local..
La CFDT demande des réponses rapides et justes sur ces revendications. La CFDT assumera son rà´le, à sa place, et forte du soutien de ses adhérents, et de l’ensemble des salariés de Paris 14 CTC, de manière responsable dans le seul intérêt du personnel.

COMPENSATION pour les veilles de fêtes.

La CFDT demande qu’un maximum d’agents puissent avoir un grand week-end aux alentours de noà« l, ou du 31...La direction reste sourde !
La CFDT réclame que les agents qui travaillent les 2 samedis soient compensés par des heures de RC ! Le problème de surdité persiste !
La direction de Paris 14 CTC a répondu que l’organisation serait sensiblement la même que tous les samedis ! ça ne s’arrange pas !
Les agents auront le droit de poser deux jours en CA ou en RC sur la période du 15 décembre 2005 au 15 janvier 2006. Deux jours pour les agents travaillant le jour, deux nuits pour les minuit/6 heures et une nuit pour les autres régimes de nuit. PAS DE RC, la hotte du père noà« l est VIDE ! Alors, quel recours pour ceux qui n’auraient pas pu poser ces 2 jours sur la période du 15 décembre au 15 janvier ? la direction accepte des requêtes sur ces demandes.
C’est INSUFFISANT ! TRES INSUFFISANT ! Mais s’il faut les faire, faites-les !

GESTION DES RC

Les responsables de la production exercent une pression constante sur les agents pour que les RC accumulés soient payés au lieu d’être rendus et clament l’impossibilité de report sur l’année suivante . INACCEPTABLE !
La CFDT demande l’application des textes en vigueur qui régissent les RC. Le problème des reliquats de RC n’est pas du fait des agents ! La volonté de la direction de procéder à l’apurement de la « dette sociale » ( mot barbare ! utilisé dans les directives de La Poste ) ne doit pas conduire à imposer, ou contraindre les agents à se faire payer les RC !
NON, NON et NON ! la réglementation rappelle que les RC attribués pour travaux supplémentaires doivent être pris dans les 2 mois. Si pour une raison X ou Y, ceci n’a pas été fait et que les RC détenus n’ont pas été utilisés, la CFDT demande que les agents soient consultés par la direction pour planifier l’écoulement de ces RC. La CFDT exige une gestion souple et sereine de cette situation hérité d’une gestion hasardeuse ! souhaitons qu’elle ne soit pas aussi INJUSTE et qu’elle ne se reproduise plus !

GESTION DES CA, REx et Bonis.

Tout congé d’au moins une semaine posés avant le 10 du mois est accordé obligatoirement en dehors des périodes de fort trafic (ex : fin d’année...).
Rappel : tout agent qui n’a pas épuisé au 31 décembre ses droits à congés annuels, dispose d’un reliquat, du 1er janvier au 30 avril inclus, dans la limite de 2 fois les obligations hebdomadaires ( compris entre 10 et 12 jours selon les régimes de travail ).
S’y ajoutent un Repos Exceptionnel par trimestre travaillé et des Bonis ( 1 à 2 jours ).
Au 30 avril 2006, ces CA, R Ex et bonis devront être apurés ! OUI, mais pas dans le seul intérêt de La Poste !
Pour éviter de rendre ces jours, il est possible d’ouvrir un Compte Epargne Temps, qui permettrait de mettre de cà´té des jours de congés et des RC que l’on ne souhaite pas poser ou se faire payer ! Sachant que ces jours placés dans ce CET peuvent être utilisés sans limite dans le temps pour les ACOS et dans une limite de 5 ans pour les AFOS. N’hésitez-pas ! c’est un droit.

Et le suivi de l’Accord Vaugirard local : des chiffres, des chiffres....

Bilan définitif : sur les 91 CDD concernés en 2004/2005.
- 27 Transformation en CDI et 1 en cours de procédure CDI
- 18 Pas de réponse
- 12 Mauvais bilan
- 15 Recalés test CERIF
- 13 Ne souhaitent pas de CDI
- 5 Etudiants étrangers
La CFDT constate que le bilan de ces accords à¢â‚¬Ëœtests » signés à Paris 14 CTC par la CGT et la CFDT n’est pas satisfaisant ! la CFDT suivra d’un à…“il vigilant les aspects liés à l’amélioration des conditions de travail et aux compensations liées aux travaux.....beaucoup de travail reste à faire. Les recalés aux tests CERIF doivent bénéficier des dispositions négociées ultérieurement par la CFDT dans d’autres centres.

Et SECUREX ! vous connaissez ?

La « fabuleuse » expérimentation de La Poste qui consiste à faire contrà´ler les agents malades par une société privée :
La SECUREX MEDICAL SERVICES, société spécialiste en « cobaye », censée luttée contre l’absentéisme ! une espèce de S.M.S à domicile qui vient prendre votre température !
A quand le bracelet électronique pour connaître les faits et gestes des agents de La Poste ?
....

Conclusion

A la veille d’une année 2006 qui s’annonce mouvementée, la CFDT, tient à assumer son rà´le d’acteur majeur et responsable sur Paris 14 CTC .
Les réponses que la direction de Paris 14 CTC adressera aux agents nous éclairerons sur la suite des revendications de la CFDT. La qualité du dialogue social étant un préalable, la CFDT, ne s’interdira pas d’utiliser tous les leviers de l’action syndicale.
Gageons que les décisions de la direction, seront prises sans tarder et irons dans le sens des agents !


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)