Ca suffit ! Toutes et tous en grève le 29 mars 2007 !

mardi 20 mars 2007
par  Christophe Dague
popularité : 12%

La CFDT a décidé de déposer un préavis de grève de 24 heures le 29 mars 2007 sur le réseau grand public des départements franciliens.

Inutile de tomber dans de longs discours : La CFDT veut des emplois dans les bureaux ! Et des emplois, c’est des recrutements en interne ET en externe. La directive LAZARE qui bloque toutes embauches de CDI et CDD est ahurissante quand on connaît la situation dans les bureaux. Mais c’est justement là que la bât blesse : le Siège est à des années-lumières du terrain et ne perçoit plus les difficultés du personnel. Un décalage aux conséquences parfois dramatiquesà¢â‚¬Â¦ mais ça, la Direction le verra quand ce sera trop tard.

La CFDT est une organisation responsable : pas de revendications farfelues, pas de grèves démagogiques (ça ne va pas manquer en cette année électoraleà¢â‚¬Â¦). Si nous réclamons des emplois, c’est qu’il y en a vraiment besoin.

Il n’y a plus d’organisations possibles avec le peu d’effectif mis à disposition des bureaux ! L’abondement en personnel des brigades, réel mais insuffisant, ne suffit pas à éponger les absences. D’autant que les brigades ne sont pas là pour remplacer les congés prévisibles (CA, Congés maternité, bonifiés etcà¢â‚¬Â¦) mais juste pour les absences inopinées !

Il faut se pincer pour y croire : On nous oppose lors des réunions avec La Poste que les volants sont suffisants puisque les brigadiers sont là . Mais on empêche les DET de faire appel à eux, où pire, on les pénalise (dans la marge dite « contributive ») pour les inciter à ne pas les appeler. Et qui trinque encore et toujours ? Le personnel qui ne peut plus poser de vacances, le personnel qui voit son travail s’intensifier, le personnel qui se voit imposer des heures supplémentaires (ça devrait faire plaisir à quelqu’unà¢â‚¬Â¦) en lieu et place d’une nouvelle embauche.

Au delà des emplois, il serait grand temps de faire preuve de constance autrement que dans les réorganisations et les suppressions d’emploi. Il ne se passe plus une saison sans un changement de stratégie commerciale : cette façon d’avancer au gré des humeurs de nos dirigeants est inquiétante pour notre avenir et à tout le moins anxiogène pour le personnel déjà sous tension au quotidien.

ENSEMBLE, CE 29 MARS 2007 , EXIGEONS LE RETRAIT DES DISPOSITIONS NATIONALES, QUI EMPàƒÅ CHENT TOUT COMBLEMENT D’EMPLOIS VACANTS ! EN FAISANT GREVE, NOUS MARQUONS NOTRE DESACCORD AVEC CETTE DEGRADATION CHRONIQUE DES CONDITIONS DE TRAVAIL


La CFDT a déposé le préavis suivant :

Monsieur le directeur,

Le Syndicat CFDT SF3C vous informe du dépà´t d’un préavis de grève de 24 heures le jeudi 29 mars 2007 couvrant l’ensemble des personnels de votre direction.

Ce préavis est motivé par des revendications articulées autour de la question centrale de l’emploi dans les bureaux de poste.

 L’Ile de France doit être sortie de la directive nationale interdisant tout nouveau recrutement.
 Les emplois vacants doivent être comblés, et les moyens de remplacement restaurés (volants + EAR).
 Il est urgent de marquer une pause dans les changements de RI et les pressions multiples qui rendent les conditions de travail insupportables (stress, incivilités, contrats de performanceà¢â‚¬Â¦).

Dans l’attente d’être reçus dans le cadre de ce préavis, je vous prie de recevoir, Monsieur le Directeur, l’expression de ma considération distinguée.


Documents joints

Tract complet en PDF