CHAQUE VOTE CONSTRUIT L’EUROPE !

vendredi 31 mai 2024
popularité : 25%

Les élections européennes du 9 juin prochain marqueront une étape cruciale pour l’avenir de l’Europe. Au moment où la liste des périls s’allonge dangereusement, il est indispensable de mettre en avant le projet européen dans notre action syndicale. C’est ce que notre syndicat a toujours fait et il a continué lors de son conseil du 30 avril 2024 et de la manifestation du 1er mai.
La CFDT est convaincue que l’Union européenne demeure une pièce maîtresse sur l’échiquier mondial pour répondre aux défis à venir : freiner le changement climatique et construire une transition écologique juste, sauvegarder la paix et la démocratie et garantir une prospérité partagée par tous. Certes, elle est loin d’être parfaite mais les deux dernières mandatures ont montré que des avancées concrètes pour les travailleurs étaient possibles malgré deux crises majeures : la pandémie et l’Ukraine. Au cœur de la tourmente, la cohésion européenne s’est renforcée pour faire face au choc du retour de la guerre sur notre continent. Il faut continuer dans cette voie et donner les moyens à l’Europe de se réformer pour affronter les défis actuels et futurs et pour mieux répondre aux aspirations des travailleurs et des citoyens qui la composent. Elle doit sortir de ses dogmes budgétaires et comptables et avoir des ambitions à la hauteur des défis qui lui sont proposés.
À l’heure où les discours europhobes se multiplient et où la vague d’extrême droite se renforce partout en Europe et singulièrement en France, une mobilisation du mouvement syndical et de la société civile est une urgente nécessité. En effet, une victoire des partis d’extrême droite serait une menace pour les droits des travailleurs et des femmes, pour le progrès social et le climat. Elle est aussi une menace pour la cohésion sociale, la paix et la démocratie. Ces partis, ceux de « c’est la faute à l’Europe ! », surfent sur des nationalismes dangereux pour la paix. Dans un contexte géopolitique alarmant où l’Europe est confrontée à la violence du monde, la montée des populismes et des nationalismes pourrait être destructrice. Les nationalistes de tous poils ne sont rien d’autre que des « brexiteurs » cachés !
En effet, si au lieu d’être une communauté de destins, l’Europe ne devenait qu’une addition d’intérêts nationalistes alors elle serait mortelle !
C’est pourquoi la CFDT s’engage dans la fidélité à ses valeurs sur des revendications pour plus et mieux d’Europe !

Le 9 juin, votons pour construire l’Europe que nous voulons !