LA CFDT, GARANTE DU RESPECT DES ACCORDS ET DES DROITS DES AGENTS

lundi 25 mars 2024
popularité : 23%

Lundi 25 mars, la CFDT était présente à la commission de suivi des accords OTT et ASF de la PFC du Thillay. Cette commission est l’occasion de faire un point d’étape sur le respect et l’application des accords signés.

Le 18 juillet prochain, se tiendra le CHSCT de consultation pour la réorganisation. La CFDT, à travers ce tract, vous explique ce qu’elle va faire et surtout pourquoi ! Les décisions que nous prenons sont issues d’une réflexion collective en lien avec le projet et les collègues.

Comme vous le savez, ce projet a été vraiment mal préparé, les agents n’ont pas été écoutés dès le début et la fracture entre ces derniers et leur direction n’a pas cessé de se creuser. La direction n’en a fait qu’à sa tête durant de longues semaines comme si les promesses de mieux faire participer les agents s’étaient évaporées. Il a fallu pas moins qu’un report et qu’une expertise soit votée pour que la Direction daigne enfin répondre aux revendications des collègues et encore pas complètement.

Pour rappel, il a donc été annoncé :
 L’embauche de 2 nouveaux CDI qui seront en renfort sur les matinales TI/TE
 Les 2 tournées école repassent en classiques et participeront aux secteurs du samedi
 Le renfort de 4 chauffeurs et de l’agent ETG pour la numérotation de 6 tournées identifiées (mise bout à bout cela représente environ 3 heures/jour),
 Les secteurs du samedi seront également renforcés avec 1 secteur supplémentaire par équipe, etc ….

Ces annonces, qui ne sont peut-être pas idéales et qui n’ont pas forcément tenu compte des souhaits des agents, semblent enfin aller dans le bon sens. Nous regrettons bien-sûr de ne pas avoir réussi à obtenir l’intégration des 2 PT dans le découpage mais nous pensons qu’avec le renfort prévu, cette réorganisation devrait apparaître malgré tout « plus digeste »

Aujourd’hui nous sentons la fatigue de tous face à ce projet et la volonté de sortir de cette séquence. Cependant pour la CFDT, il ne s’agit pas de donner un blanc-seing à la Direction. En effet, nous exigerons très rapidement que la commission de suivi prévue nous permette de regarder très précisément la réalité des premières semaines et nous ne nous interdirons rien si les annonces ne sont pas au rendez-vous ou encore pas suffisantes.

Comme vous l’avez compris, la CFDT va voter contre cette réorganisation et restera extrêmement vigilante. En ce qui concerne l’éventualité d’une expertise, nous rappelons qu’elle demeure seulement consultative (non contraignante pour la direction) mais aussi source de nombreuses incertitudes, sans garantie d’amélioration sur le long terme.
C’est pourquoi, nous estimons qu’une expertise n’apporterait aucune amélioration concluante.

Raison supplémentaire que nous ne pouvons occulter pour vous : la direction nous a annoncé qu’une nouvelle demande d’expertise engendrerait un nouveau diagnostic donc un nouveau comptage du trafic. Ce qui impacterait le nombre de position de travail notamment à la matinale.

Compte tenu de tous ces éléments, la CFDT a pris ses responsabilités pour vous. En effet, soucieuse d’écouter l’avis des différents services sur la seconde expertise, la CFDT s’est aperçue que ladite expertise n’était pas forcément souhaitée par tous.
Les agents peuvent en outre compter sur une CFDT toujours vigilante et respectueuse de l’intérêt de tous.


Documents joints

La CFDT, Garante du respect des accords et (...)