Un accord pour tous

vendredi 13 avril 2007
popularité : 5%

Une négo difficile

Il aura fallu 9 mois pour aboutir à un accord portant sur les métiers en Centres Financiers, et pour offrir au personnel les garanties attendues pour l’amélioration des carrières et sur le maintien des centres.

Des promotions en nombre

Classification a minima [1]

Production - courrier I.3
Production - Autres services II.1
Clientèle - Ocre II.2
Clientèle - Services spécialisés II.3

Le planning des promotions sera programmé tout au long bien entendu.
Dans cet esprit, pour ne pas léser les collègues des sites en réorganisations, le calendrier de déploiement les priorisera.

A la demande de la CFDT et pour permettre des recrutements sur ces niveaux d’entrée statutaires, les Centres Financiers conservent des niveaux d’entrée en I 2

Première mesures

- Promotion immédiate des lauréats actuellement en attente,
- Poursuite des mesures de dé précarisation CDD è CDI, (accord janv 2005 signé par la CFDT).

Les promotions, comment ça marche

Dans la suite logique des accords précédents et les principes suivants sont actés dans l’accord :Toutes ces évolutions ne se feront pas sans modifier les fiches de poste. Pour ex : le II 3 en Services Spécialisés prévoit actuellement le remplacement du chef d’équipe alors qu’il est impossible que tous les agents d’un service répondent à ce critère. Les critères seront donc revus et corrigés !

- Mise en place de II 3 dans tous les domaines
- Pyramidage des fonctions revu et corrigé permettant d’ouvrir des perspectives de promotions de carrières en III2
- Travail sur une évolution des cadres en structures modulaires actuellement III.3
- Mise en place d’un calendrier et d’un chiffrage

Le tout, ainsi que les évolutions des autres domaines, services supports, feront l’objet de décisions lors de la réunion des commissions de suivi où siègent les signataires de l’accord.


Pour la CFDT il est normal que seuls les signataires puissent siéger dans les commissions de suivi.

La formation un enjeu pour tous les postiers

Nous avons obtenu des engagements clairs :

- Maintien du nombre de formateurs Centres Financiers, actuellement 60. Ils sont les premiers à devoir bénéficier de formation, pour compléter la palette à offrir aux personnels
- Création de cursus complets pour répondre aux besoins des « nouveaux » arrivants dans un service
- Globalement, + 30 % en nombre de journées, pour faire face au besoin des évolutions de carrières et des changements de métiers.

La possibilité de contractualiser un PEP, Projet d’Evolution Professionnelle, qui engage La Poste au même titre que l’agent en cas de réorientation au sein du Centre Financier

Pour autant la CFDT reste vigilante. Nous avons obtenu qu’un bilan régulier soit fait en commission de suivi pour obliger La Poste à respecter ses engagements.

Les garanties plus fortes

- L’accord est applicable à tous : quelque soit le statut et quelque soit le Centre Financier. Cet accord, à notre demande, concernera bien les centres nationaux.
- Maintien des Centres Financiers, il n’y aura pas de mobilité forcée.
- 36 39, tous les syndicats revendiquent la réinitialisation du 36 39 mais aujourd’hui, la bascule d’un appel entrant au 36 39 vers le centre financier du client n’est pas automatique. Si la CFDT est favorable à la mise en place d’un site pilote d’automatisation de cette procédure elle reste prudente. Cette ré internalisation ne doit pas se faire au détriment des agents de RC. Nous ne voulons pas de modifications d’horaires imposées par La Poste du type fin de vacation à 22 H ou samedi complet.
- Recrutement, une concertation aura lieu sur les modalités et le nombre, au sein des commissions de suivi. Alors que le rajeunissement et la dynamique des centres en dépendent, l’engagement cà´té Poste reste des plus modéré, la CFDT sera vigilante sur ce point.
- L’engagement de reprendre des négociations avant l’expiration de cet accord, soit fin 2010

Les mesures financières intéressantes

- Reconversion sur RC ou AFE è 3000 à¢â€šÂ¬
- Reconversion sur les autres modules clientèles è 2000 à¢â€šÂ¬
- Reconversion sur les autres services è jusqu’à 1500 à¢â€šÂ¬ selon l’ampleur du changement et de la formation requise
- Mesures spécifiques en cas de mobilité géographique volontaire. A noter un accompagnement fort en direction des conjoints (mariage ou PACS)
- Indemnités supplémentaires en cas d’entraide externe pour la première fois
- Prolongation du dispositif de préretraite, pour acquérir les 6 mois dans l’indice
- Allocation, de fin de carrière 2007 portée à 10 000 à¢â€šÂ¬ pour les parents de 3 enfants ou d’un enfant handicapé

Pour plus de détails sur les modalités, voir nos militants locaux, et assister aux heures d’information

Accords locaux

La CFDT a revendiqué la possibilité d’une négociation locale pour répondre aux aspirations du personnel.

La CFDT est bien consciente que la vigilance doit être de mise au sein des commissions de suivi pour l’application et que l’extension de cet accord ne se construira pas en un jour.

Sud et CGT n’ont pas signé cet accord. La CGT n’a pas fait valoir son droit d’opposition. De ce fait l’accord signé par la CFDT sera effectivement mis en oeuvre.


[1sauf pour les nouveaux arrivants à qui La Poste doit offrir un cursus de formation pour acquérir la maîtrise de leur poste, et sauf pour ceux qui ne se seront pas inscrits dans ce processus, puisque la promotion n’est pas automatique mais relève d’un acte volontaire.


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)