Rentrée à la PIC : Quoi d’neuf, docteur ?

jeudi 18 septembre 2014
popularité : 13%

La CFDT a été reçue le 4 septembre 2014 par la direction, pour faire un point de rentrée et obtenir des réponses aux questions posées au directeur après nos HMI : Emploi (renforts sur les MTIPF, les mobilités et réorientations !) ; Conditions de Travail (extension de la matrice d’affectation, revendication CFDT de dotation de « bras d’aide à la manutention  ») ; Promotions pour le second semestre ;Intégration des trafics de la PIC 94 ; Activités d’entraide estivale avec la concentration des 12ème et 13ème. L’occasion aussi pour la direction de nous présenter les évolutions des plans de tri en nuit sur l’arrivée Prio aux MTIPF, le tableau de bord et la cartographie de la PIC au 31 juillet 2014. Plusieurs sujets feront l’objet d’ETC, c’est pourquoi la CFDT n’abordera que ceux en lien avec les objectifs revendicatifs que nous poursuivons.

Emploi : Enfin du concret !

Face à l’activité intense sur les MTIPF, la CFDT revendiquait un renforcement des équipes sur les machines. Nous avons demandé en mai, après nos HMI, à la direction qu’au moins sur les chantiers du 91, un 4ème agent soit affecté aux MTIPF, ou bien, comme demandé en Janvier 2014, un agent volant pour deux machines afin de soulager les équipes des MTIPF. La direction vient de nous répondre favorablement en nous annonçant, pour la mi-octobre, un agent en plus pour deux MTIPF au CI ! La CFDT estime que c’est une bonne nouvelle, qui va permettre de limiter la fatigue et la pénibilité. En fait, la réalité oblige à des mesures de renforcement : bascule du prio vers la lettre verte (40% du prio !), explosion du nombre d’ATM depuis janvier 2014. Reste qu’en nuit, avant d’envisager un renfort pour 2 MTIPF, encore faudrait-il qu’ils soient 3 par machine !

Postiers en réorientation professionnelle, un enjeu majeur pour le reclassement de postiers. Transfert des activités DOM d’Orly CTCCOM vers le pôle international des Roissy (Hub et Piac) et fermeture d’Orly programmée au 1er mars 2015 ; fermeture du STM de Brune ; annonce du transfert d’activité de la PIC de Créteil vers la PIC de Wissous : autant de fermetures programmées ou réalisées, qui vont concerner la PIC de Wissous en tant que « cible  » recherchée par les postiers en reclassement, au sud de Paris. Si rien n’est encore « calé  » pour l’accueil des trafics de la PIC 94, les offres de reclassement pour les agents de Créteil seront similaires au CTC 91 de Bondoufle.

Mais que ce soit à Wissous, Gonesse, Lognes, les Roissy, les PFC des Colis, le centre d’approvisionnement de Brie Comte Robert !, la CFDT intervient partout pour aider les agents et cadres à se reclasser, vu que c’est le même syndicat de base CFDT qui a négocié (ou qui négociera) partout les différents accords, quelque soit la direction concernée, et c’est aussi le même syndicat qui suit tous les centres d’accueil, ou qui négocie l’ouverture de la future plateforme de ferroutage de Bonneuil-sur-Marne, prévue mi-2015. Bref, à chaque fois, nous faisons un point sur ce sujet avec la direction de la PIC de Wissous, comme nous le faisons partout ailleurs. Si vous êtes reclassés d’un centre et que vous avez un souci avec votre ancienne direction, n’hésitez pas à interpeller les militants CFDT : ils sauront à quelle porte frapper pour trouver des solutions !

PDE : Evolution du bus 319.
S’il n’y a pas de changements pour la ligne 297, la 319 avec l’arrivée du T.7, nécessite de renforcer les transports. Ainsi, des navettes seront mises en place sur certains horaires atypiques, pour desservir Pont de Rungis et La Fraternelle.

Conditions de travail : Enfin du nouveau !

L’objectif de limiter les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) est une action de longue date : avant même l’ouverture de la PIC de Wissous, la CFDT revendiquait l’ouverture de négociations sur l’organisation du travail dans ce but. C’est aussi pour cette raison que nous avons soutenu, malgré quelques critiques au démarrage, la mise en place de la matrice d’affectation au CI matin. C’est encore pour cette raison que nous demandions à la PIC de Wissous de se doter de bras d’aide à la manutention. Nous voulions que les agents de Wissous bénéficient des expérimentations menées à la PFR de Sénart en 2013 (Bras d’aide à la manut, logiciel d’affectation) et la PIC de Bois d’Arcy. On nous a également annoncé le recrutement d’une 2ème infirmière en cours, et une AS qui viendrait en nuit.

CI matin : Vu l’augmentation du nombre de contenants à ventiler, vues les observations sur les TMS sur la position « piéton du quai arrivée  », la direction envisage de faire évoluer l’organisation en dépalétisant et ventilant au RAC sur les lignes de vidages de Paris 7-14 et 15, les produits en provenance de Charolais et de Sénart. Une PT piéton au quai arrivée sera maintenue pour gérer le matériel vide, le RAC sera renforcé par les effectifs auparavant chargé de la ventilation, les préparateurs de commande auront la charge d’éviter les ruptures d’alimentation des MTIPF. Le temps de dépalétisation et de transfert des Ké7 jusqu’au RAC sera pris en compte.

CI après-midi : L’extension au CI après-midi de la matrice d’aide aux affectations, compte-tenu des activités et des contraintes de production, a intégré l’analyse croisée des pôles « Médical, Prévention et Production  » (permettant de cibler sur chaque chantier les sollicitations articulaires, et de mettre en évidence les activités à fort et à moindre risque de TMS). Les activités mécanisées étant majoritaires jusqu’à la pause, pour limiter les TMS, quotidiennement, les agents auront trois affectations de durée inégale. Des groupes seront constitués, homogènes par compétence, en intégrant également les agents en Mixte. Le renouvellement des affectations sera aussi opéré en semaine (mardi/mercredi et jeudi/vendredi), avec pour objectif de permettre une alternance sur les positions Méca GF/PF et RAC. Une phase test sera mise en place mi-octobre. Il est évident que l’objectif, pour la CFDT, de réduire la pénibilité est essentiel. Nous abordons donc ce projet bienveillance, mais exercerons toute notre vigilance pour que les schémas organisationnels retenus soient réellement mis en Å“uvre.

Bras d’aide à la manutention : La PIC va se doter, vers la fin de l’année, de deux bras d’aide à la manutention, sur le budget « vie au travail  ». C’est ce que nous demandions, même si nous en aurions souhaité plus que deux. Un bras sera dévolu aux MTIPF pour leur alimentation, et un autre au RAC (juste le bras de rejet). Ces outils ont fait leur preuve à Bois d’Arcy et à Sénart (même si ce sont d’autres types de bras à Sénart). Non seulement la crainte de perdre du temps à la ventilation est une fausse crainte, mais la fatigue est très atténuée !

Promotions et pyramide de la PIC.

Les arbitrages internes à la DSCC Paris pour le second semestre, malgré une très légère baisse en nombre par rapport à 2013, ont levé la crainte de voir le niveau de promotions chuter fortement. Même si, bien sà »r, il n’y a jamais assez de promos ! Pour avoir des niveaux de promotions aussi importants que pour la période 2007-2011 (période couverte par l’accord signé par la CFDT en 2007 au niveau national), il faudrait que de grands chantiers de revalorisation des fonctions s’ouvrent, ou que La Poste revoie les dispositions des CDSP de Juillet 2006 (fonctions en PIC) et de janvier 2007 (fonctions à la concentration). Ces revendications ont, pour l’instant, essuyées des fins de non recevoir. Dommage. C’est un levier pourtant puissant pour redonner un peu de souffle aux PIC qui restent, dans un contexte où, de surcroà®t, celles-ci accueillent des postiers en reclassement ! On voit très nettement dans la pyramide des classifs de Wissous, où ça coince par rapport à la structure cible définie en 2006 !

Prochaines RAP : 8 sept et 8 oct
1.3 : 8 postes
2.1 Agent de prod : 8 postes
2.1 Pilote de prod : 10 postes
2.2 pilote : 10 postes
Soit 36 promos, à ajouter aux 65 réalisées au 1er semestre.
Le tableau démontre que pour faire « sauter  » le bouchon en classe 2, il faut réviser le schéma de juillet 2006, et permettre ainsi de baisser le nombre de classe 1 !

PNG - 15.5 ko

Conclusion : Agir avec la CFDT !

Notre démarche syndicale est résolument tournée vers l’obtention de résultats concrets. Et à la PIC de Wissous, nous avons bien d’autres points revendicatifs, sur le pouvoir d’achat, sur l’emploi, sur l’organisation du travail, les conditions de travail. D’aucun pense, au vu des chiffres de participation aux HMI, que la CFDT n’a pas le rapport de force nécessaire pour son type de syndicalisme. Non seulement c’est faux (y’a qu’à lire ce tract !), mais nous pratiquons un syndicalisme d’intérêt général, qui dépasse très largement toutes les « frontières  » de la PIC et de la DSCC Paris.

PNG - 14.9 ko

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)