Comité Technique sur Paris 14 PDC

Paris 14 PDC
vendredi 5 septembre 2014
popularité : 11%

Ce mercredi 27 aoà »t 2014 se déroule le Comité Technique de Paris 14 PDC censé valider la mise en place de la future organisation de travail. Tous les services vont être impactés. Et pourtant, peu d’entre vous savent vraiment où nous en sommes. Et pour cause, après l’expertise, peu d’informations ont filtré ni du côté de la direction locale, ni du côté de l’Organisation Syndicale majoritaire qui a demandé cette expertise

Réorganisation :
29 septembre 2014

Vente des quartiers le mercredi 10 aoà »t

La vente aura lieu dans exactement deux semaines, jours pour jours. Cette vente sera exceptionnelle, c’est-à -dire que ceux qui ont un quartier qui ne perdent pas plus de 50% de leurs points de remise le garderont. Les autres perdent leur quartier et seront prioritaires pour acheter les quartiers laissés vacants. Pour la CFDT, il aurait été judicieux de vous consulter pour savoir si vous vouliez ce style de vente ou une vente générale, qui remettait tout à plat. D’ailleurs, c’est la vente générale qui a les faveurs de la CFDT. Nous considérons effectivement qu’il est plus sein que chaque facteur puisse acheter par ordre d’ancienneté sa tournée plutôt que s’en remettre à des paramètres assez opaques. Mais encore une fois, nous aurions préféré vous demander votre avis plutôt que de s’en remettre à la décision d’une OS majoritaire qui ne veut pas entendre parler d’accord avec la direction locale !

Pas de vente générale à cause du veto d’une OS

Changements aux lignes

Les agents de lignes ne feront plus les réexpéditions des facteurs. De même, afin de supprimer des heures supplémentaires surtout au niveau de la manutention, une petite dizaine d’agents des lignes, tous volontaires, vont commencer à 6 heures et non plus à 6H30. Ainsi, ils pourront aider à la manutention, mais aussi à la cabine ou sur d’autres activités. Cependant, leurs tà¢ches restent encore assez floues puisque nous ne savons pas exactement combien de personnes seraient nécessaires dans chaque chantier. Il semblerait que ce soit l’encadrant de proximité qui doive gérer les effectifs en fonction des tà¢ches à effectuer. Si cela part d’un constat louable, il est fort à parier que sans un cadrage clair et précis en amont cela suscite de la tension sur certaines matinées. La CFDT sera vigilante sur ce point.

10 agents commenceront à 6h

Changements à la cabine

Un nouveau découpage des quartiers est à connaà®tre. Ensuite, comme il y a la création d’une brigade mixte, il faudra s’adapter pour leur préparer leur activité de l’après midi dans un premier temps. Qui décide de ce qu’ils devront emmener et dans quelle priorité ? (des syndics ; une tournée à découvert ; des kiosques !) Et une fois que l’activité est préparée et donnée, qui restera plus tard pour attendre leur retour pour leur reddition des comptes ? Qui fermera la cabine ? Il faut minimum 2 personnes ! Un encadrant est-il prévu pour rester plus tard en cas de problème ? Ces questions en suspend méritent assez rapidement des réponses. Nouveau point de vigilance de la CFDT.

Nouveau tri à apprendre et tà¢ches supplémentaires liées aux mixtes

Tournées mixtes ; aménagées !

Pour l’instant, seules deux personnes sur quatre sont positionnées sur les tournées aménagées. N’hésitez pas à vous manifester si vous pensez pouvoir bénéficier d’une des autres tournées. Aujourd’hui, ces tournées devront faire de la sécabilité, ce que la CFDT trouve anormal. En effet, ces tournées avaient été validées sans sécabilité par le médecin du travail. Il est anormal qu’ils doivent maintenant en faire. D’autant qu’il était également prévu qu’ils doivent couper les quartiers mixtes. D’ailleurs il ne reste plus que deux mixtes, malheureusement. Aucune priorité n’a été donnée pour leurs tà¢ches à effectuer l’après-midi !
Alors qu’il reste d’énormes zones d’ombre pour la mise en place de cette réorganisation, nous sentons bien que la direction locale a assez perdu de temps. Aussi, elle passe à la vitesse supérieure, sauf que rien n’a l’air d’être prêt ! C’est dans ce climat plus que tendu que la réorganisation va se mettre en place.
La CFDT est sur le qui vive dans tous ces dossiers !

Sécabilité pour les tournées aménagées

Au dessous de ce tract figure la déclaration préalable que nous allons lire lors du CT de ce mercredi 27 aoà »t 2014. Bonne lecture !


Déclaration préalable de la CFDT au CT2 du mercredi 27 aoà »t 2014

Monsieur le Président,

Nous sommes réunis aujourd’hui afin d’aborder le Comité Technique concernant l’évolution des organisations de la plateforme de distribution du courrier de Paris 14 PDC1.

A première vue, le dossier pèse lourd, et pour cause : pas moins de 344 pages le constituent. De même, toutes organisations syndicales confondues, ce n’est pas moins de 32 réunions en plénières et bilatérales qui ont eu lieu. Cependant, quantité ne rime pas forcément avec qualité !

Paris 14 PDC restera malheureusement dans les annales. Même la plus satyrique des caricatures n’aurait osé imaginer un tel scénario sur une Plateforme de Distribution du Courrier. En effet, en guise de dialogue social, deux protagonistes ont décidé de se livrer une bataille qui ressemble à s’y méprendre à une guerre des tranchées : La direction locale face au syndicat ultra majoritaire du site. Mais au final, ce sont alors les agents qui vont compter les points !

Faisons un résumé succinct de la situation :
Il est inutile ici de reprendre précisément les éléments du dossier. Juste les éléments marquants :

  1. Afin « d’anticiper  » la demande d’expertise annoncée depuis le départ du projet par le syndicat majoritaire, La Direction locale a décidé de passer de -15 à -18 reprises d’emplois.
  2. Un nouveau découpage est alors proposé aux agents, bien évidemment moins avantageux que le précédent, et intégrant de la sécabilité pour les tournées aménagées.
  3. Alors que la CFDT souhaitait une consultation du personnel pour une vente générale ou exceptionnelle, veto encore une fois des organisations syndicales majoritaires.
  4. Cerise sur le gà¢teau, la majorité des points négociés et obtenus par la CFDT sont balayés de l’accord social. Ainsi les RC que l’on octroie habituellement aux agents après la mise en place d’une réorganisation disparaissent ; les promotions proposées sont moindres ; et tous les à -côtés purement et simplement passés sous silence !

Nous avons donc été confrontés ici à un bras de fer qui a ignoré superbement l’intérêt des facteurs dans leur travail au quotidien. En effet, tous les reculs ont touchés directement le volet social : perte de positions de travail en mixte ; dégradation des conditions de travail pour les tournées aménagées ; perte de RC... Et l’arme ultime brandit comme excalibur par le syndicat majoritaire, l’expertise du cabinet ISAST, n’est qu’un écran de fumée qui n’a servit qu’à gagner du temps, mais quel but ? Aucun ! Vous l’aurez compris, ce n’est pas de cette manière que la CFDT conçoit la conduite du changement et le dialogue social ! De nombreux points restent flous, et cela à un mois d’une mise en place d’une organisation qui risque de faire très mal ! La CFDT cependant ne restera pas inactive et fataliste. Notre nouvelle équipe locale, au contact quotidien des agents, ne manquera pas de réclamer les adaptations nécessaires aux conditions de travail sur le centre. Nous demandons d’ailleurs la mise en place rapide de commissions de suivi locales. Aujourd’hui, nous sommes cependant très critiques aussi bien sur la caricature de dialogue social que sur le contenu de cette réorganisation. Pour toutes ces raisons nous voteront contre ce projet de réorganisation. Merci !


PNG - 14.9 ko

Documents joints

CT du 27 aoà »t 2014 (Paris 14 PDC)
CT du 27 aoà »t 2014 (Paris 14 PDC)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)