Spécial Réorg 2014 : Retour vers le futur !

Paris 14 PDC
jeudi 27 février 2014
popularité : 13%

Les organisations syndicales ont toutes été reçues en plénière conclusive de la réorganisation ce mardi 25 février 2014. Un peu comme le film « retour vers le futur  », où parfois on a du mal à comprendre ce qui se passe réellement, les différents « acteurs  » ont encore une fois joué leur partition, voire même surjoué. Pourtant, comme son nom l’indique, il s’agit de la dernière réunion sur ce projet avant la validation au Comité D’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail puis au Comité Technique. Que faut-il vraiment retenir ?

Régimes de travail actuels maintenus

Régimes de travail et accord social :
Dans un précédent tract, nous vous faisions déjà état de ce point. Rien n’a été changé, que ce soit sur la forme ou le fond. Cependant, certaines propositions faites par la CFDT n’ont pas été satisfaites, comme le gel de la sécabilité estivale en 2014, la pérennisation des places de parking pour les agents ou des promotions en classe III. D’autres font toujours débat comme le nombre de mixtes sur Paris 14 par exemple. Enfin, certaines autres propositions sont à l’étude et nous vous en reparlerons au moment opportun. La CFDT est maintenant à votre écoute pour savoir si ces accords répondent à certaines de vos demandes et s’ils méritent d’être signés ou non. Pour cela, il suffit de vous rapprocher par exemple de Frédéric Tuzet, votre représentant local pour la CFDT, et de nous donner votre avis. C’est important pour nous !

Un accord social à rendre intéressant par des primes, promos, RC !

Etude sur les conditions de travail
Voici la grande nouveauté de cette réunion. La direction locale a mené une expertise locale sur ce sujet. L’objectif étant de trouver des solutions pour diminuer la fatigue liée au port de charge ainsi que celle due à une organisation à flux tendu. D’ailleurs, ce dernier point avait été évoqué par l’expertise d’un cabinet externe sur Paris 5 PDC. En résumé, la proposition principale est de livrer les caddies par les lignes sur deux « CARRE PRO  », à Â« Denfert Rochereau  » et « Maine  ». Ces agents partiraient à vide pour y récupérer leurs caddies. Ce serait alors les 2 agents des STM, qui doivent faire 20% de distribution, qui seraient en charge de rester dans les « CARRE PRO  » afin d’attendre que les facteurs récupèrent leurs caddies.

Les CARRE PRO Denfert et Maine pourraient servir de lieu de récupération des caddies pleins

La productivité entérinée
L’autre sujet sensible, la productivité, elle, est sans appel : reprise de treize emplois à la piétonne, sous forme de dix Positions de Travail et trois Volants de Remplacements et reprise de cinq supplémentaires aux lignes sous forme de 4 PT et 1 VR. Les trois mixtes en plus initialement prévues sont donc définitivement perdues. Inutile d’enfler encore la polémique sur ce sujet !

-10 facteurs
- 3 volants distri
- 4 Lignes
- 1 volant Lignes

Retour vers le futur !
Lors de la prise de parole de mercredi dernier, deux organisations syndicales ont effectué un vote à main levée pour savoir si le personnel voulait ou non que les négociations se poursuivent. Seulement quatre agents se sont exprimés pour. Le résultat était alors sans appel. Pourtant, ce matin, ces mêmes organisations syndicales ont réclamé de poursuivre les négociations en demandant à la direction d’être « franche et loyale  ». Voici une belle démonstration de leur conception de la démocratie. Comprendre dans « franche et loyale  » que la direction accède sans conditions à leurs demandes ! De même, ces mêmes organisations dénoncent la prise de service à 6 heures des lignes argumentant que les agents ont été contraints de faire ce choix sous la pression de leur chef d’équipe. Cette dernière appréciera ! Enfin, sur la demande de la CFDT pour une consultation des agents sur une vente générale, ces deux organisations syndicales n’ont pas voulu en entendre parler. En effet, il est trop tôt pour eux de parler de la vente. Pourtant la direction, elle, avance. Et la vente sera programmée comme prévu. Ces trois exemples démontreraient qu’ils en sont restés à des pratiques d’un autre temps !

Et si on reprenait tout depuis le début ?

Hormis l’étude sur les conditions de travail, cette plénière conclusive a été classique. Pourtant, le syndicat majoritaire a affirmé haut et fort que la suite se passera devant les tribunaux. Ils en ont largement le droit. Mais que veulent-ils vraiment ? Ceci est beaucoup moins clair !


Documents joints

Spécial Réorg 2014 : Retour vers le futur ! (...)
Spécial Réorg 2014 : Retour vers le futur ! (...)

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)