Le nouveau référentiel des métiers de la DSC...

vendredi 8 février 2013
popularité : 6%

Le nouveau référentiel des métiers de la DSC affiche une situation contrastée entre les PASC qui ont validé une 1ère vague de promos et dans l’impatience de la 2nde, le SCC Libourne qui aborde la dernière ligne droite, le SCCE bloqué sur la ligne de départ et le SERCI qui attend son tour.
Tour de France ci-dessousà¢â‚¬Â¦.

PNG - 63.8 ko

Le SCC Libourne

Le projet est quasi finalisé et n’attend plus que la plénière conclusive (8 février) puis le CT (26 février) pour vivre sa vie et permettre à beaucoup de valider la maîtrise du poste et l’acquisition de compétences nouvelles.

Comparé à ce qui se fait ailleurs à La Poste, on le dit ici : c’est un dossier de haute tenue tant dans sa préparation et sa conduite, le dialogue et l’écoute qu’il a permis de nouer. Nous sommes à des années lumières de ce qui peut se passer au colis par exemple, où la réalité est tout autre ! A croire que nous travaillons dans une entreprise radicalement différente !

Le plus : la Direction de Libourne a mis en place un plan de formation du 1.3 jusqu’au 2.2 pour offrir aux CRC toutes les chances d’atteindre le niveau supérieur. Les postes évoluent sensiblement, pas dans les grandes largeurs certes, mais un poste qualifié 2.2 s’il a l’apparence d’un 2.1 n’en aura pas le même contenu ni la même saveur !

Nous avons exprimé deux revendications :

1. A ancienneté égale, les personnes de même niveau de fonction doivent basculer en même temps au niveau supérieur afin d’éviter toutes sortes de jalousies.
2. Le nombre important de jours de formation accordés pose la question des moyens de remplacement du personnel absent.
Sur ces deux sujets, la Direction s’est voulue rassurante. Nous verrons donc à l’usage et comptons sur vous pour nous signaler toutes anomalies.

Le SCCE (Champs/Marne et Saint Dié)

Pour l’instant, le projet bloque toujours sur la remise en cause des régimes de travail de Saint Dié. Pour rappel, l’accès au 2.3 pour les CRC en 2.2 est soumis à un changement de régime de travail ce que refuse une majorité de CRC. Bien que dans les faits, ce principe est établit depuis plusieurs années sur cet établissement.

Problème : profitant de la mise en place du nouveau référentiel des métiers, la DSC met un coup d’accélérateur tellement puissant qu’une vingtaine de CRC ont dà » mal à suivre ! Alors choisir entre le 2.2 avec un régime de travail sur 4 jours et le 2.3 avec un régime de travail sur 5 jours, ça passe malà¢â‚¬Â¦
On peut comprendre mais pour autant est ce que cela doit remettre en cause la reconnaissance des acquis professionnels pour tout le monde (Champs et Saint Dié compris) et donc classer le dossier à la verticale comme le prévient crà »ment la DSC ?
D’autant qu’elle l’a dit et répété : classer le dossier à la verticale ne l’empêchera nullement de remettre en cause rapidement les régimes de travail de Saint Dié et revisiter le contenu du travail des experts. En clair : le même projet mais sans les promotions !
La prochaine plénière est prévue le 11 février. Faute de pouvoir traiter la problématique des régimes de travail de Saint Dié séparément comme nous l’avions demandé initialement, la CFDT a exprimé cette revendication simple :

Prendre en compte les situations individuelles et familiales afin de permettre l’intégration d’un régime de travail sur 5 jours mais différé dans le temps. L’accès à la promo pourrait se faire avec effet rétroactif partiel ou total suivant la date d’intégration.

Pour le reste, nous souhaitons maintenant avancer et aborder le cà…“ur du projet. Dans cette optique, nous avons demandé fin 2012 à Mme Péallat la mise en place de groupe de travail associant largement les CRC et experts souhaitant travailler sur les fiches de postes et le contenu de travail. Parce qu’il est temps que vous soyez acteurs de votre devenir et ne pas toujours se fier à des lectures ou interprétations les plus étonnantesà¢â‚¬Â¦.

Les PASC & la PASCI

Sur 274 personnes, 150 ont obtenu une promotion décomptée comme suit :

- 2.1 vers le 2.2 : 110 personnes + 3 qui étaient en distorsions fonctionnelles (déjà en 2.2)
- 2.2 vers le 2.3 : 34 personnes + 3 qui étaient en distorsions fonctionnelles (déjà en 2.3)

Globalement sur l’ensemble des PASC, cela s’est bien passé. Reste Paris où la réussite est largement en deçà des résultats nationaux. Le fort absentéisme et l’absence de DE pendant plusieurs mois n’expliquent pas tout. La CFDT a rencontré le nouveau DE : un plan d’action et de développement est en cours. Après un échange assez long où nous avons vérifié que ce plan ne nuisait pas aux salariés et était conforme au code du travail, il est essentiel de prouver qu’un centre d’appel sur Paris reste pertinent !
Enfin lors de la prochaine rencontre avec Mmes Mougin et Guionie mi-févirer, nous demanderons le calendrier de la seconde vague des promos. Nos équipes militantes reviendront vers vous et vous tiendront informés.
Sur la PASCI se pose actuellement un problème d’effectif. La CFDT a demandé que le comblement de poste s’effectue par appel à candidature interne à la DSC avant d’élargir sur l’ensemble de La Poste.

Dans l’attente, en plus de CDD ou d’intérimaires, nous sommes favorables à l’ouverture d’heures supplémentaires dans les limites légales évidemment. Maintenant il faudrait que le comblement des postes se concrétise rapidement.

De plus, la CFDT a demandé que soit organisée une réunion mensuelle différente des ETC où toute l’équipe serait réunie. L’objectif est de favoriser une expression plus libre, montante des CRC vers les sups, régler les problèmes du quotidien, de ceux qui se posent sur un lieu de travail dans un espace clos.

S’engager pour chacun, Agir pour tous !


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)