Le Schéma Directeur : Un rectificatif !

mercredi 12 décembre 2012
popularité : 5%

Ce tract que vous tenez dans la main est un rectificatif que veut apporter la CFDT à une communication adressée par le directeur de la DOT à l’ensemble des managers à propos d’un pseudo « signe de confiance qu’aurait marqué l’ensemble des Organisations syndicales » à la mise en place du Schéma Directeur IDF.

à¯â€šÂ¢ Une mise au pointà¢â‚¬Â¦

En effet, le 18 octobre 2012, a été lancé officiellement le Schéma Directeur IDF 2012-2015 en Comité Technique sur convocation de son président M. Benjamin DEMOGE. A la fin de cette rencontre, un vote a été demandé aux élus qui ont unanimement répondu par « l’abstention ». Car, après avoir débattu, échangé sur les enjeux du projet et de ses conséquences sur l’emploi et les conditions de travail des colipostiers, nos craintes étaient encore intactes. Malheureusement, ce qui fut pour la CFDT un vote clair et sans ambiguà¯té ne l’a pas été pour le directeur. Dans son fameux « Flash Info Managers », il écrit : « A l’issue de cette rencontre riche et productive, toutes les Organisations Syndicales ont marqué un signe de confiance pour la mise en à…“uvre de ce programme qui sera décliné en projets locaux par l’ensemble des collaborateurs d’Ile de France dont vous faites partie ». Vous conviendrez avec nous que cette déclaration ne reflète pas le vote des élus !

à¯â€šÂ¢ Une com qui passe malà¢â‚¬Â¦

La communication de M. DEMOGE est on ne peut plus pernicieuse dans la mesure où elle instille auprès des managers l’idée que les Organisations Syndicales partagent d’ores et déjà le projet. Il s’agit là d’une fausse traduction du vote des élus CT qui nous interpelle fortement à la CFDT. Le directeur fait donc l’amalgame entre le rà´le de l’entreprise qui défend ses projets et celui des Organisations Syndicales qui défendent les intérêts des salariés. D’où le rectificatif demandé par l’ensemble des élus lors du CT du 21 novembre dernier. Puisque ce dernier refuse de le faire, la CFDT le fait et le refera à chaque fois qu’on ose parler en son nom.

à¯â€šÂ¢ Le droit de réponse

Chacun a le droit de communiquer mais il doit rapporter les faits tels qu’ils se sont déroulés. Certes, la réunion a été riche et productive, les élus ont même partagé certains points notamment le fait que les colipostiers impactés retrouveront leurs postes, il n’empêche que l’encadrement en question s’inquiète sur son devenir dans ce « schéma directeur ». Pour la CFDT, les instances doivent rester des espaces d’expression et de partage où nos élus et représentants s’expriment et prennent des positions clairement affichées. Ce que l’on demande en retour à l’entreprise La Poste c’est une traduction juste et claire de cette expression. Si le directeur estime avoir le droit d’écrire ce qu’il veut à ses managers, nous aussi, estimons devoir pointer ce qui nous choque dans sa communication.

à¯â€šÂ¢ La vraie com, la nà´treà¢â‚¬Â¦

Il est de notre devoir en tant qu’Organisation Syndicale de vous informer sur ce qui s’est réellement passé ce 18 octobre 2012. Une chose est sà »re : les élus CFDT « se sont abstenus » pour signaler leur scepticisme sur les enjeux et les retombées pour le personnel. En tout état de cause, personne n’est en mesure de se prononcer pour ou contre au stade du projet. Vous comprenez que ce vote ne peut en aucun cas signifier « avoir marqué un signe de confiance à la mise en place du schéma directeur ». Par là , nous avons plutà´t mesuré l’impact d’un tel projet sur l’ensemble des colipostiers d’Ile de France. Rassurez-vous, le schéma directeur ne se fera pas sans vous. Vous avez votre mot à dire sur les évolutions et les adaptations qu’il faut apporter à chaque étape du projet. Dans ce contexte, les syndicats devront tenir compte de vos questionnements et de vos incertitudes. Et en ce qui nous concerne, la CFDT restera fidèle à elle-même. C’est-à -dire, vous défendre et être à vos cà´tés !


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)