La Poste Le Grand Dialogue : Ne surtout pas repartir comme si de rien ...

mercredi 10 octobre 2012
popularité : 6%

Pour qui possède un minimum d’honnêteté intellectuelle, il est impossible de dire que le rapport Kaspar est une coquille vide ! Beaucoup d’attentes, d’interrogations exprimées par les postier-e-s trouveront certainement leurs réponses. Pour autant, il y a encore loin de la coupe aux lèvres ! La CFDT, fidèle à sa ligne de conduite, n’évaluera l’évolution de la situation qu’au regard de la prise en considération de ses 33 propositions exprimées bien antérieurement à la mise en place de la commission sur le Grand Dialogue.

Sera-ce suffisant pour restaurer la confiance des postier-e-s ?

C’est bien là toute la question ! La communication émise par JP Bailly trouvera-t-elle des récepteurs ?
La confiance des postier-e-s a été sérieusement ébranlée et les dirigeants de La Poste devront multiplier les signaux positifs pour lever les doutes.

Ont-ils pris toute la mesure ?

La pire des fautes serait de ne pas avoir suffisamment tiré d’enseignements de cette crise sociale.
Les postier-e-s craignent que reprennent très vite les mauvaises pratiques ; celles qui les mettent en difficulté, celles qui n’associent pas leurs organisations syndicales représentatives en amont des projets.

Seuls les actes compteront !

C’est donc sur le terrain et au quotidien que les postier- e-s seront à même de juger si leur vie au travail est davantage supportable et s’ils ont été entendus.
La CFDT ne crachera pas dans la soupe mais prendra tout ce qui pourra améliorer le sort des postier-e-s. Elle continuera inlassablement de défendre ses 33 propositions et ses priorités :
- Garantir l’équité RH de tous les postiers
- Négocier un nouveau dispositif du dialogue
social
- Garantir l’application et le respect des accords
signés
- Négocier un cadre sur le sens, le contenu,
l’organisation et les conditions de travail.
- Intégrer un indicateur "Bien être au travail" dans les critères de rémunération des cadres dirigeants...


Les annonces de JP Bailly sont directement issues du rapport Kaspar ou des déclarations verbales de ce dernier ; comme par exemple les 5000 recrutements (qui ne figurent pas dans le rapport) :

- 5 000 recrutements supplémentaires donc sur la période 2012/2014 (à ajouter aux 10000 initialement programméssurlamêmepériode)
- Ouverture d’une négociation sur les 8 chantiers préconisés par la commission Kaspar-
- Un pilotage renforcé pour le contrà´le des règles RH
- Evolution de l’organisation de la Direction Générale
- Renforcement de l’unité du groupe et de la décentralisation
- Créationd’unedirectiondel’innovation
- Renforcement de la DRH dans le cadre du
dialoguesocial
- Installation d’une commission de contrà´le de la mise en à…“uvre des décisions présidées par Jean Kaspar
- Recrutement des guichetiers parmi l’ensemble dupersonneldel’entreprise
- 20 millions d’euros pour les locaux du personnel (sallesderepos,...)
- Limitation de la durée maximum des agents en reclassement fixée à 1 an
- Poursuite des expérimentations aboutissant à une nouvelle méthode de conduite du changement


Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

[Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)