Un "Horizon" pas si lointain !

jeudi 7 mai 2009
popularité : 3%

Le contexte

Depuis fin 2008, La Poste connaît une baisse très importante de son activité courrier. Sur les PIC de Lognes, Gonesse et Wissous cette chute est de plus en plus importante. Face à cette situation sans précédent, les directeurs des PIC se transforment en VRP du courrier pour trouver des solutions afin de rentabiliser ces nouvelles usines à courrier ! La Poste change également de politique, priorise les PIC en maintenant à tout prix leurs volumes de traitement, avec de nouvelles clefs de répartition. La Poste n’hésite pas une nouvelle fois à adapter sa stratégie industrielle en modifiant leurs périmètres d’activités.
En clair, elle rapatrie sur les PIC l’activité de centres situés hors des départements habituels, les logiques de frontière sont inexistantes, et les agents des centres cédant leurs activités sont laissés une fois de plus sur le bord du chemin, car CQC ne s’applique pas !

La modification du périmètre de Wissous

Comme les autres PIC, Wissous va récupérer du trafic de centres situés en dehors de la DOTC de Paris SUD. Le 94, après le transfert de Rungis, sera de nouveau impacté. Les PPDC de Créteil et Bièvres basculent leur trafic du samedi après midi, 59 000 plis à partir du 25 juillet 2009. Le département du 91 de nouveau impacté par des transferts : après Massy et ses 180 000 plis, c’est au tour des PPDC de la Nord ville et Saint Michel de basculer avec leur 48 000 plis à partir du 24 octobre 2009. Au mois de juillet, l’activité matin (process industriel, méca/non méca) de la PPDC de Bondoufle est transférée à la PIC. Ce sont 435 000 plis qui basculent, Bondoufle ne gardant que la ventilation des flux et la relation avec ses clients (machines à affranchir, Grands comptesà¢â‚¬Â¦). Dans l’attente de la montée en charge définitive de la PIC de Bois D’Arcy (78), Wissous reprend, également, temporairement, le trafic départ (94 000 plis) du samedi des département du 27 et du 76. Quelle stratégie dans le développement durable, avec du courrier qui vient du Havre et autre, qui sera pris dans les embouteillages de l’autoroute à¢â‚¬Â¦. pour parvenir à Wissous environ à 19h30/40 pour y être traité ?

La CFDT se pose des questions sur la pertinence de ces choix !

La modification des équipes de travail

Si nous connaissons les transferts d’emplois pour la reprise du trafic de Bondoufle matin : 16 positions de travail, qui seront répartis dans différents process, l’activité départ du samedi après midi demande la mise en place d’une nouvelle organisation de travail.
La direction propose de négocier avec les organisations syndicales les nouveaux régimes de travail concernant ce trafic, mais pour le volume emploi cela est moins évident. La direction nous fait part d’un appel à volontariat pour 5 à 8 agents pour couvrir la plage horaire 15/22h00, et l’extension des contrats de travail des étudiants.

Pour la CFDT, la négociation sur ce dossier doit permettre de dégager des régimes de travail attractifs en terme d’horaire et de compensation. Nous connaissons les contraintes du trafic départ du samedi après midi, activité trafic qui sera le pivot de cette brigade. Par la négociation la CFDT fera en sorte que ces régimes de travail ne soient pas une usine à gaz ou une porte ouverte à de la précarité et un retour aux heures supplémentaires à outrance (califs). A suivreà¢â‚¬Â¦.


Documents joints

Tract complet en PDF
Tract complet en PDF

Brèves

5 mai 2015 - Brochure d’accueil aux nouveaux salariés de La Poste

Vous venez d’arriver à La Poste, vous souhaitez des informations sur les contrats de (...)

12 mars 2015 - Accord Salarial 2015

Accord salarial 2015 Accord Cadre QVT 2013
Pour mémoire : Dispositions salariales pour 2014 (...)